2017-12-09, Opéra Online, by Laurent Vilarem

La soirée connaît bien sûr des fortunes diverses, mais le maître est là pour offrir tout d’abord une éblouissante leçon de programmation. Le récital s’enchaîne sans applaudissements, à la manière d’un grand concert lyrique, les chanteurs entrant et sortant de scène, sans que jamais la soirée ne devienne une succession d’airs de bravoure. Bien sûr, difficile également de passer après le contreténor, éblouissant de rage dans « Rompo i lacci » de Flavio, ou tétanisant dans l’air « Se potessero i sospir miei » d’Imeneo (plus tard, Philippe Jaroussky livre un « Ombra Cara » d’une irradiante musicalité) et il faut saluer la témérité et l’engagement de ces jeunes chanteurs, sans doute encore un peu pétrifiés par l’enjeu. […]

Source/Read more: [x]